Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS  conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique  et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région.  Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et  "contact" dans la barre des menus.  Vous pouvez également consulter quelques  articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique.  La rubrique "Catégories" vous  permet d'accéder aux articles par thème .

Arcachon - Le blog de Charles-Albert Lucas

Ce blog est destiné à rendre compte de l'action de Charles-Albert LUCAS conseiller municipal d'Arcachon siégeant dans l'opposition divers droite et décidé à mener une véritable opposition à la politique et aux méthodes adoptées par Y. Foulon sur Arcachon et sa région. Vous pouvez vous abonner gratuitement et adresser des messages en utilisant les rubriques "abonnement" et "contact" dans la barre des menus. Vous pouvez également consulter quelques articles de fond dans la rubrique "Page". La rubrique "Archives" est classée par ordre chronologique. La rubrique "Catégories" vous permet d'accéder aux articles par thème .

Un programme? Non un Plagiat

 

 

Monsieur Foulon, vous ne vous êtes vraiment pas foulé !

Après trois mandats, vous voici à bout de souffle, l’inspiration est épuisée.

 

Pour votre quatrième mandat, vous avez eu une trouvaille : créer une maison de médecins spécialistes, imaginée sans aucune concertation avec les médecins arcachonnais concernés ou avec les autres structures existantes dans les communes voisines !

C’était la seule mesure de votre tract de campagne, annonçant vos prochaines réunions publiques.

Heureusement, les autres candidats, plus inspirés et entourés par des équipes nouvelles,  témoins  des nombreux manquements et dérives de vos précédentes mandatures, ont réfléchi à des propositions et les ont exposées en réunion publique et dans leur programme distribué 10 jours avant le vôtre. Vos antennes étaient déployées et ont tout capté.

Bonne pioche, il y a de la matière. C’est parfait pour construire votre beau et riche programme, compilation de ceux de vos adversaires, imprimé sur 24 pages de papier glacé et hautement illustré de photos couleurs.

Tout ce qui a été éliminé depuis plusieurs mandats va être rétabli et tout ce qui n’a pas été fait en trois mandats va l’être pendant celui de notre futur sénateur.

Ah oui, Monsieur Foulon, vous avez oublié de préciser dans votre projet que ce ne serait pas vous qui mèneriez à bout ce programme providentiel ! La Mairie d’Arcachon est pour vous le tremplin indispensable pour briguer un mandat de sénateur et profiter de la retraite dorée qui va avec. Mais chut, c’est un secret ! Il ne faut surtout pas le dire. Votre modestie notoire vous empêche de vous pavaner sur ce sujet. Et puis, si vous l’annonciez, vous perdriez des électeurs. Alors motus. Quitte à afficher haut et fort des démentis lorsque l’on vous pose publiquement la question…

 

Mais revenons à votre programme qu’inaugure votre idée initiale : une maison médicale de médecins spécialistes. Après avoir fait fuir les praticiens du fait d’une offre immobilière inadaptée ou trop chère pour leur exercice, la mairie va compenser, aux frais du contribuable arcachonnais, ce manque structurel induit par une politique centrifuge des activités de services et de soins, et d’une population active incapable de se loger à Arcachon.

 

Pour compléter votre idée lumineuse, voici un florilège d’idées piquées à vos adversaires, quelques récupérations gouvernementales, et déclarations d’intentions de mesures que vous auriez eu l’occasion de pouvoir mettre en œuvre de longue date :

 

  • Le sport sur ordonnance ? Dans les cartons de la Sécurité Sociale. La formule « Nous développerons le dispositif du sport sur ordonnance » ne coûte rien. D’ailleurs, rien ne coûte à Arcachon. Sauf au contribuable, ou pire à notre patrimoine communal, dilapidé  au profit d’intérêts privés très éloignés de l’intérêt général.
  • “Ouvrir une classe en primaire pour les enfants atteints de troubles autistiques ?”
    Comme la loi le prévoit avec l’obligation de scolariser les enfants en situation de handicap. Très bonne nouvelle bien sûr pour les parents démunis face à ce grave sujet, bonne nouvelle aussi pour remplir nos écoles récemment refaites par la COBAS, dont les classes ferment les unes après les autres par manque d’élèves.
  • “Augmenter les moyens humains et matériels de la Police Municipale” ? Tiens, y-aurait-il des problèmes d’incivilités, de délinquance, voire de criminalité à Arcachon ? Le discours avait été jusque là lénifiant : « Dormez braves gens, Arcachon est une des villes les plus sûres de France ». Aucun chiffre publié malgré quelques attaques à main armée, peu relayées par la presse. Qui est au courant de celles de six pharmacies lors du Carnaval de 2019 ? Qui est au courant des statistiques des nombreux cambriolages sur notre commune ? Pourquoi tout à coup annoncer un renforcement de la présence policière dans les rues et augmenter les moyens techniques, quand la municipalité en place disposait déjà de tous les moyens pour le faire ? La délinquance aurait-elle tout à coup explosé à la veille des municipales ?
  • Et la brigade environnementale ? Pourquoi l’avoir supprimée en 2001 ?
  • “Protéger et aider les femmes victimes de violences ?” Excellente initiative, merci Madame Panonacle  de vous être saisie du sujet à bras le corps, Monsieur Foulon vous tend les bras pour récupérer le bébé.
  • “Lutter contre les nuisances sonores et la vitesse automobile” ? « Les nuisances sonores, notamment celles des deux roues seront sanctionnées sévèrement ». On applaudit des deux mains. Mais que cela n’a-t-il été fait depuis toutes ces années ? Les autres candidats n’auraient pas eu à l’inscrire dans leur programme.

Et les autres nuisances sonores, vous préférez faire la sourde oreille ?  Les moteurs thermiques des engins d’entretien municipaux ? Les nuisances nocturnes des terrasses et bars en contravention à la réglementation ? Et celles des jet-skis, dont vous faites la promotion auprès de la jeune génération en lui permettant d’en bénéficier gratuitement par le biais du Visa Culture (Cherchez l’erreur !) ? Où est la cohérence, la véritable envie de mener une politique de santé publique à ce niveau ? Est-ce cela « associer nos enfants à une démarche éco-responsable » ? Où est le développement durable ?

  • “Renforcer la vidéo surveillance, sanctionner davantage les incivilités” ? Tout le dispositif réglementaire existait pour le faire. Quel réveil soudain.
  • « L’objectif pour Arcachon est de devenir une capitale environnementale exemplaire et durable ». Après 19 ans de bétonnage, d’artificialisation des sols, d’autorisation de densification du territoire, de vente du patrimoine naturel communal aux promoteurs, comme la parcelle de un hectare à Elisée Reclus, quelle outrecuidance que de revendiquer un titre si ambitieux et prestigieux.
  •  « Des corridors verts seront introduits à chaque fois que cela sera possible » : Pourquoi avoir voulu lotir les 6 350 mètres carrés d’espaces verts naturels et protégés Allée des Mimosas ? Heureusement la veille environnementale  était assurée par les associations écologiques et de sauvegarde d’Arcachon qui ont bataillé devant les tribunaux pour faire annuler ce projet.
  • Comment « Obtenir le Label de ville sous les Pins », lorsqu’on transforme la Place de Verdun en palmeraie ?
  • Les start-up, les espaces de co-working, le co-living (intitulé habitat intergénérationnel chez les autres candidats), le logement des saisonniers, le transport à la demande, la réfection des trottoirs,… La liste est longue des idées empruntées à vos concurrents
  • “La fibre optique déployée dans tous les quartiers”. Quand ? Comment se fait-il qu’Arcachon soit classée en 748ème place parmi les 928 grandes villes dans le déploiement de la fibre optique, selon le baromètre THD Zone ADSL 2019 ? Avec un passage en aérien dans les quartiers boisés comme cela est prévu aux Abatilles par exemple ! A quel siècle êtes-vous quand tout cela devrait être enterré, à l’abri des branches et arbres qui tombent sur les réseaux filaires en période de tempête ? Est-ce que c’est ce que vous appelez « Faire face aux conséquences du changement climatique » ?
  • “Privilégier l’enfouissement des réseaux téléphoniques et électriques”. Bonne pioche. Pourquoi n’y avez vous pas pensé lors de la réfection récente de l’avenue du Golf, de l’Allée Roger Touton, de l’Allée Léon Saby, dernièrement du Cours Desbiey, éventré pendant plusieurs mois ? Pourquoi ne pas avoir profité des lourds travaux de voierie pour mettre cette section en harmonie avec ses prolongements, Avenue Victor Hugo en amont, et la suite du cours Desbiey de l’autre côté de la voie ferrée, à l’entrée de la ville d’automne ? Le quartier n’est pas assez prestigieux ? Les finances locales sont exsangues et ne le permettent plus ? Cela n’a pas été programmé ? Quelle impéritie !

 

La liste est vraiment trop longue de toutes ces dérives, manques d’anticipation, effets d’annonce sans lendemain, démission face à l’application de la loi, atteinte à l’environnement.

Les Arcachonnais ne vous croient plus. Ils vous avaient suivi lors des dernières élections, séduits  par votre air de flûte : « Halte aux béton ».

Au pied du MAAT, ils ont déchanté.

Oui, Monsieur Foulon, votre charme n’opère plus. Vos airs de flûte, c’était du pipeau.

 

Un nouveau souffle est nécessaire, le temps du changement est arrivé.

 

Charles-Albert LUCAS